Vomirencostard – Blog d'un thésard sériephile cinéphile

11 août 2009

Rêve #1 : Boire comme dans les polars

Filed under: Moi, Rêve — Étiquettes : , , , , , , , — vomirencostard @ 23:26
Logo du whisky johnnie walker le dandy (striding man)

Logo du whisky Johnnie Walker - Le dandy (striding man).

Avoir le foie d’un James Bond, le métabolisme d’une rock star, la faculté de récupération de lendemain de cuite d’un personnage de Skins : tel est mon rêve.

J’ai toujours été fasciné par la facilité avec laquelle les personnages de fiction assimilent les boissons alcoolisées. Par exemple 007 est capable de sauter en parachute à ski sans se décoiffer après plusieurs martini-vodkas (au shaker par à la cuillère). Hank Moody ne mourra pas d’une cirrhose. Daniel Ocean dévalise trois casinos tout en alignant les cocktails. Raoul Duke et Maître Gonzo se réveillent toujours le lendemain matin, prêts à repartir avec une simple aspirine.

Plus impressionnants encore sont les héros des romans noirs. Eux boivent consciemment. Eux ont mal au crâne. Eux vomissent leurs tripes. Eux s’ennivrent de Johnnie Walker allongé à l’eau. Eux se donnent du courage.
Et malgré toutes ces qualités les personnages secondaires de polars n’ont rien à leur envier. Ils se désaltèrent avec les héros, parfois plus encore. Si le personnage est féminin sa beauté n’a d’égale que sa profonde tristesse, noyée dans le gin. Le tueur sans pitié vide son verre pour oublier qu’il n’a plus de pitié. Le flic n’a plus besoin d’excuses pour s’imbiber au petit-déjeuner.
Bref l’alcoolisme coule à flot. Et pourtant les enquêtes sont résolues, l’amour consommé, des innocents tués.  Autant dire que tout marche pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et que ce dernier n’aurait pas cette triste beauté, cette candeur floue, sans une dose d’éthanol.

Voilà pourquoi je veux pouvoir boire comme dans les romans noirs.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.